Catégories
Uncategorized

Parties communes d’un immeuble : quels sont les diagnostics obligatoires ?

Dans un immeuble en copropriété, chaque logement à ses parties privatives et ses parties communes. Il est important de déterminer la part de marché et comment l’entretenir, tout en évitant les problèmes susceptibles de survenir.

Définition de partie commune 

La partie commune est une partie de l’immeuble ou du terrain qui est commune à la disposition des copropriétaires c’est-à-dire celle dont l’usage sont à la portée de tous les habitants du bâtiment. Le diagnostic obligatoire concernant la copropriété est celui de l’hygiène, mais en suivant les règle de copropriété. La règle peut être générale ou spéciale. Cela doit être mentionné dans le règlement de la copropriété ou dans l’article 3 de la loi du juillet 1965. Les biens partageables au sein d’un immeuble :

  • Les réseaux d’eau et d’électricité,
  • Les voies d’accès,
  • Le jardin, la cour non privatifs,
  • Les équipements communs comme l’ascenseur et la chaudière,
  • Les gaines et têtes de cheminées,
  • Les couloirs et les escaliers,
  • Les travaux de gros œuvre (le toit, les murs).

Comment entretenir les parties communes d’un immeuble ?

C’est au syndic de s’assurer de la propreté et de l’entretien des biens communs. Il joue un rôle important dans ce domaine. Cette responsabilité implique son intervention avant que les copropriétaires ne se rendent compte des dommages. Il s’agit d’une forme de gestion locative. Il est possible de recourir à des aides provenant des personnes qualifiées dans la majorité des cas, manque d’expérience certainement. Les différentes dépenses liées aux travaux incomberont les copropriétaires de par les charges générales comme les annonces immobilières de location. Pour effectuer la rénovation des parties communes à la copropriété, vous devez faire appel à un professionnel https://www.akerys-immobilier.fr/financer-investir vous en dit plus sur le sujet.

Pour les personnes qui profitent d’un droit de jouissance exclusif, une quote-part leur est attribué en guise de charge supplémentaire, car ces derniers sont les seuls à fréquenter les lieux. Ces derniers ne partagent rien, ce qui veut dire qu’ils sont responsables de ces biens.

Quelles sont les règles d’usage des parties communes d’un immeuble ?

Toute personne vivante dans l’immeuble est libre de faire usage des biens communes qui s’y trouvent. Mais cela se limite dans la mesure où vous devez manifester du respect envers vos voisins. La liberté dont vous jouissez s’arrête là où commence celle des autres. En suivant ces quelques règles, vous pourrez facilement garder la paix dans la copropriété :

  • Trier les déchets et ne pas mettre des objets encombrants dans les bacs à ordures,
  • Veiller à ne pas laissent les ordures traîner sur le pallier, car en plus du fait que cela rend l’immeuble non présentable, mais aux yeux des autres,
  • Ne pas garer les vélos et les poussettes dans les couloirs pour éviter d’entraver les aller-et-retour des voisins sur le passage,
  • Respecter la propreté en jetant les ordures et le déchets à l’endroit qu’il faut pour éviter des conflits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.